Conseil Québécois du nautisme

Transmettez une commande par courriel à info@cqn.com

Voici un aperçu du matériel disponible

Dépliants

Porter un VFI (pdf)

Affiche

Affiche « Allez tout le monde... On flotte (jpg) »

Logo

Logo CQN (jpg)Logo CQN (eps)

 

REVUE DE PRESSE


«La veste de sauvetage encore trop boudée», Le Soleil (20 mai 2012)

L'article (pdf)

«Le port de la veste de flottaison trop peu répandu», La Presse (19 mai 2012)

L'article (pdf)

«À vos gilets de sauvetage, plaisanciers», Le Journal de Québec (20 mai 2012)

L'article (pdf)

Nouvelles

Porter la veste de flottaison peut sauver la vie

Lancement de la 24e campagne de sécurité nautique

Montréal, le 15 mai 2013 - Le Conseil québécois du nautisme (CQN) lance aujourd'hui sa 24e campagne de sécurité nautique. Depuis plusieurs années au Québec, le nautisme connaît une popularité grandissante et il convient de poursuivre la sensibilisation de la population à l'importance des règles de sécurité lors de sa pratique.

Bon an mal an depuis 2004, en moyenne 19  personnes périssent en pratiquant le nautisme au Québec. Malgré une sensible diminution du nombre de noyades au cours des dernières décennies, ce bilan demeure déplorable puisque de simples mesures de prévention auraient sauvé la vie de la majorité de ces gens.

Le bilan de 2012, 18 victimes dont :

  • 14  ne portaient aucune veste de flottaison ou la portaient incorrectement
  • 16  étaient des hommes
  • 39% se sont noyées en Mauricie
  • 10 avaient consommé de l'alcool ou des drogues et pour 3 d'entre elles, on a pu démontrer que leurs facultés étaient affaiblies
  • 33% pratiquaient la pêche ou la chasse

Des noyades mais aussi des « passé proche »…

En plus des noyades, plus de 1000 incidents annuellement sont recensés par la Garde côtière canadienne et ce, sur le fleuve uniquement. Ces incidents ont nécessité une intervention de la Garde côtière et auraient pu, dans bien des cas, finir de façon tragique.

Quelques Tendances

Bien que les usagers d'embarcation à moteur restent majoritaires chez les victimes, la navigation en canot ou en kayak est la seule catégorie où le nombre de victimes a augmenté dans les années 2000. Il est probable que la popularité croissante de ces activités y ait contribué.

La cohabitation des divers types d'embarcation devient aussi une préoccupation parmi les adeptes du nautisme. Dans un espace relativement restreint, se côtoient de petits et gros bateaux à moteurs, des planchistes ou des enfants remorqués sur un tube, des voiliers, des motos marines, des canots, des kayaks et des pédalos. Pour prévenir un chavirement ou une collision, le respect des limites de vitesse, des autres usagers et des règles de priorité sur l'eau et est primordial.

En vue de la saison de nautisme 2013, le CQN réitère les règles élémentaires à adopter :

  • Portez votre veste de flottaison
  • Ne pas consommer d'alcool en bateau
  • Suivre un cours de navigation au préalable
  • Se méfier de l'immersion en eau froide
  • S'informer des prévisions météo avant de partir
  • Respecter les règles de priorité sur l'eau et les autres usagers du plan d'eau

À propos du CQN

Depuis 1989, le Conseil québécois du nautisme (CQN) sensibilise la population à la sécurité lors de leurs activités de plaisance. Il regroupe le Bureau de sécurité nautique de Transport Canada, la Sûreté du Québec, la Garde côtière auxiliaire canadienne, le Service de Police de la ville de Montréal, les Escadrilles canadiennes de plaisance, le Conseil canadien de la sécurité nautique, la Société de Sauvetage, le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport, l'Association maritime du Québec, les Consultants légistes du Canada et la marina de Sogerive.

Renseignements : Conseil québécois du nautisme.

La campagne du CQN 2013 est rendue possible grâce à l'appui financier du pProgramme de contribution pour la sécurité nautique (PCSN), Transports Canada.

Pour informations : Lynda Monière, attachée de presse
514 522-6924
lyndamonière@videotron.ca