Conseil Québécois du nautisme

Transmettez une commande par courriel à info@cqn.com

Voici un aperçu du matériel disponible

Dépliants

Porter un VFI (pdf)

Affiche

Affiche « Allez tout le monde... On flotte (jpg) »

Logo

Logo CQN (jpg)Logo CQN (eps)

 

REVUE DE PRESSE


«La veste de sauvetage encore trop boudée», Le Soleil (20 mai 2012)

L'article (pdf)

«Le port de la veste de flottaison trop peu répandu», La Presse (19 mai 2012)

L'article (pdf)

«À vos gilets de sauvetage, plaisanciers», Le Journal de Québec (20 mai 2012)

L'article (pdf)

Nouvelles

Lancement de la 26e campagne de sÚcuritÚ nautique

Bien connaître les règles de sécurité nautique permet de sauver des vies Québec, le 14 mai 2015 – Le Conseil québécois du nautisme (CQN) a lancé aujourd'hui sa 26e campagne de sécurité nautique. À cette occasion, le CQN souhaite rappeler l'importance de bien connaître les règles de sécurité reliées à la pratique des différents sports nautiques afin d'éviter des accidents et surtout de sauver des vies. En effet, la saison estivale 2015 vient à peine de débuter et déjà trois accidents impliquant des embarcations nautiques ont malheureusement été dénombrés. À ce jour, deux personnes ont péri sur les plans d'eau du Québec et une personne est toujours portée disparue. « Encore aujourd'hui, la grande majorité des cas d'accidents nautiques sont dus à des erreurs humaines et auraient pu être évités. Plusieurs plaisanciers sous-estiment les dangers sur l'eau et ont une conduite imprudente ou négligent certaines règles de sécurité pourtant cruciales », affirme M. Yves Paquette, président du CQN. « Porter sa veste de flottaison en tout temps, connaître les règles d'abordage et suivre des cours de conduite d'embarcation de plaisance ne sont que quelques exemples de petits gestes qui peuvent sauver des vies. » Ainsi, pour profiter pleinement des activités nautiques tout en réduisant les risques d'accident, le CQN réitère les recommandations suivantes : Toujours porter une veste de flottaison individuelle En 2014, le VFI était absent, non porté ou incorrectement porté dans plus de 82 % des noyades survenues. Ne pas consommer d'alcool L'alcool et les drogues réduisent considérablement la capacité à manœuvrer et à réagir aux imprévus. Conduire avec des facultés affaiblies constitue également une infraction à la loi. En 2014, 45% des victimes avaient consommé de l'alcool. Se méfier des dangers de l'immersion en eau froide En 2014, 82 % des décès se sont produits lors d'une immersion en eau froide. Suivre un cours de navigation Il est impératif de connaître les rudiments de la navigation propres à chaque type d'embarcation de plaisance, autant les techniques de conduite que les règles d'abordage, les limites de vitesse et autres règlements à respecter. Il en va de la bonne cohabitation et de la sécurité de tous les adeptes du nautisme. Être prêt – votre bateau et vous Chaque type de bateau de plaisance doit avoir à son bord du matériel spécifique pour respecter la réglementation de Transports Canada (ancre, bouée de sauvetage, feux de navigation, etc.). Il est important de s'informer sur le matériel obligatoire avant d'utiliser une embarcation. Il est aussi important d'être familier avec votre itinéraire. Quelques statistiques intéressantes tirées du bilan 2014 Rappelons que l'an dernier, la province de Québec a enregistré son plus bas nombre de noyades lors d'activités nautiques depuis 2005. Sur les 11 victimes : 9 étaient des hommes 45% des victimes avaient consommé de l'alcool 36 % des noyades sont survenues dans la région des Laurentides 9 personnes ont péri en eau froide « Nous espérons vraiment que l'année que nous avons connue l'an dernier témoigne d'un changement de tendance et que nous aurons cette année taux de noyade encore plus bas sur les plans d'eau du Québec », conclu M. Paquette. À propos du CQN Depuis 1989, le Conseil québécois du nautisme (CQN) sensibilise la population à la sécurité lors de leurs activités de plaisance. Il regroupe la majorité des organismes qui interviennent dans le domaine de la sécurité nautique, dont la Sûreté du Québec (SQ), la Garde côtière auxiliaire canadienne (Québec), le Service de police de la ville de Montréal (SPVM), les Escadrilles canadiennes de plaisance, le Service hydrographique du Canada, le ministère de l'Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche , la Société de sauvetage, l'Association Maritime du Québec et CarteBateau.com.